La Wonder Tribu

Que la paix soit sur toi, Peux-tu te présenter ? Et nous présenter le concept de la Wonder Tribu ?

Je suis Rachida, j’ai 36 ans et suis maman de 8 enfants. Mon aînée a 14ans et mon petit dernier 20 mois, j’ai donc un très large panel d’âge à mes côtés. J’ai 5 filles et 3 garçons, nous formons une sacrée Wonder Tribu ! Nous sommes une nouvelle famille IEF, l’aventure a débuté depuis maintenant 3 ans. La Wonder Tribu est née suite à celle-ci. J’ai alors commencé à partager notre expérience sur les réseaux sociaux. A force d’échange avec d’autres parents, je me suis rendu compte que j’avais pas mal de choses à partager, j’ai donc créé le blog de la Wonder Tribu. Petit à petit celui-ci s’est développée. Les formations Bouge ton intelligence ont vus le jour jusqu’à la version en e-learning sortie il y a peu de temps.

Etant maman et étudiante, le parcours de mes interviewés m’intrigue énormément pourrais-tu nous résumer le tien ?

Etant l’aînée de ma famille, première petite enfant du côté maternel et paternel j’ai dû refouler mon âme littéraire et passée mon baccalauréat S, afin d’assouvir les ambitions de ma famille lol.

Arrivée à la fac, je décide d’étudier en Langues étrangères appliqués (Anglais-Espagnol), j’avais pour ambition de terminer avec un Master en commerce international. Il s’avère qu’à mes 21 ans je donne naissance à ma première petite fille. Je me suis alors consacrée pleinement à mon rôle de maman. Pour autant, mon apprentissage ne sait jamais arrêté puisqu’avec l’IEF, l’éducation de mes enfants ainsi que mon expérience de vie, je continu jour après jour de m’auto former.

Je sais que tu es passionnée par les pédagogies alternatives ainsi que les neurosciences, proposes-tu à tes enfants des outils spécifiques ? Suis-tu une pédagogie type lors de l’instruction de ta famille ?

Je ne suis pas spécialement de pédagogie type. J’aime piocher dans différentes méthodes et pédagogies. J’apprécie beaucoup le principe des intelligences multiples. En termes d’outils c’est pareil, nous utilisons tous le mind mapping par exemple. Le but pour moi est d’avant tout de proposer des méthodes et outils adaptés à chacun de mes enfants.

En parlant d’IEF, comment l’as-tu mis en place ?

Il y a plus de 3 ans, j’étais cake designer. Tout allait pour le mieux. Mes aînées étaient scolarisées dans une école publique. J’ai la chance d’habiter dans une ville (son nom restera le mystère de cet interview) où l’éducation et la diversité sont mis en avant. Par exemple, lors de chaque lendemain de fête de l’aïd les enfants musulmans étaient invités à partager leurs expériences avec leurs camarades lors de la classe. Également, les anniversaires étaient souhaités dans la langue maternelle de l’enfant. Mes enfants connaissent donc ce classique dans plusieurs langues du monde, lol.

Malheureusement, la transition au collège de mes aînés c’est très mal passés. Le corps enseignant n’était pas forcément bienveillant. Mon ainée a fait une sixième plutôt correcte, ce qui n’a pas été le cas pour mon second. J’ai pu voir un grand manque de cohérence entre ses capacités et ses notes. Un décrochage c’est aussi mis en place, suite au tri des matières. D’un point de vue social il sait mis en retrait de ses autres camarades. Tous ces évènements m’ont alerté. J’ai dans un premier temps essayer de voir avec le corps enseignant s’il était possible de changer et surtout d’améliorer les choses. On m’a alors parlé de test psychométrique, de spécialistes et j’en passe. Beaucoup de mots pour finalement pas beaucoup d’actions. J’ai alors décidé de passer à l’action, et me suis intéressée et informée sur l’instruction en famille. Suite à cela mon ainé qui a pris conscience qu’une alternative à l’école était possible, m’a enfin confiée son mal être. Ni une ni deux, la machine fut lancée. Nous avons testé ce nouveau mode de vie durant un an, finalement nous avons tous accrochés. Mes petits ce sont également intégrés à l’aventure à partir de la seconde année.

Quelle est selon ton expérience dans l’IEF les 3 qualités indispensables à avoir ou à travailler pour réussir au mieux cette expérience ?

La bienveillance, la flexibilité et l’estime de soi sont pour moi les 3 qualités indispensables à avoir pour profiter au mieux de cette expérience.

Quelle est la plus grande difficulté que tu as pu rencontrer lors de ton parcours ? Comment as-tu pu la surmonter ?

Ma plus grande difficulté fut la réaction de mon entourage par rapport à notre choix de l’IEF. Devant ou derrière moi, on me disait que je faisais clairement n’importe quoi. A l’heure actuelle ces mêmes personnes, sont les premières à nous présenter en tant que famille IEF dans leur entourage. Finalement, tout le monde change ! Pour pouvoir surmonter cette difficulté j’ai dû faire preuve de lâcher prise et rester focus sur mon choix.

Mais dis-nous Rachida quel est ton secret ? Dans quelle ressource puises-tu toute ton énergie machaa Allah ?

Il faut savoir que je n’ai pas toujours été la Rachida d’aujourd’hui. Mon expérience de vie m’a forgée et m’a permis d’être celle d’aujourd’hui. L’aide d’Allah et la confiance que j’ai en Lui sont mes principales ressources. Il m’a accordé 8 enfants, m’a accordé Sa Confiance pour les élever, qui suis-je finalement pour ne pas croire en moi ?

D’ailleurs, étant donné tes multi casquettes, peux-tu nous partager ton indispensable niveau organisation ?

J’ai deux planners rechargeables. Un très grand pour les activités, rendez-vous, numéros de téléphone, adresses, bref toutes les informations relatives à la famille. Celui-ci reste à la maison. Un plus petit pour mes rendez vous personnelles qui est dans mon sac à main. Le but est de me décharger mentalement, avec 8 enfants il serait compliqué et épuisant pour moi de tout retenir ! Notez, notez, notez pour vous déchargez mentalement !

Souvent lors de mes ateliers, je rencontre des femmes qui n’ose pas s’accorder du temps à elle-même. Pire encore elles ne savent pas comment s’y prendre. Peux-tu nous partager la ou les routines bien être que tu t’accordes ?

J’aime dire aux mamans que si elles souhaitent être efficace auprès de leurs enfants et leurs entourages, elles ne doivent absolument pas se délaisser elle-même ! Aucuns axes de leurs vies ne doit être délaisser.

Ayant 5 filles à la maison, j’ai la chance de pouvoir être chouchouter par celle-ci à travers des soins et masques. Je me laisse volontiers être leur cobaye, ahaa.

Pour pouvoir vraiment couper j’ai besoin de sortir seule ou avec des amies.

J’aime faire mes exercices de respiration sur un banc près de chez moi, une fois ma baguette de pain achetée à la boulangerie. Je vous rassure, mes enfants connaissent mon rituel et on le feu vert pour me téléphoner après 25 minutes.

J’ai également une petite routine du matin (lorsque bébé fais ses nuits), plutôt spirituelle.

Quel est selon toi la problématique qui pose le plus d’obstacles dans ta communauté ? Quelle solution proposes-tu à ta communauté ?

Ma disponibilité ! On me demande très souvent des formations et interventions dans plusieurs villes de France. En attendant de trouver le moyen de me cloner internationalement j’ai trouvé La solution ! La formation Bouge ton intelligence est dorénavant disponible en e-learning afin de satisfaire tout le monde.

Etant une grande dévoreuse de livre, je me demandais si l’écriture de ton histoire et parcours font partis de tes prochains projets ? Je pense que ton histoire motiverait plus d’une Femme !

En toute transparence, ce projet me tient énormément à cœur. Je réfléchis encore à la forme de mon livre, afin de ne heurter personne je pense que je le publierai éventuellement de manière anonyme. Restez aux aguets !

Avant de te quitter pourrais-tu nous partager ce que tu aspires pour le concept La Wonder Tribu dans les mois et années à venir ?

La formation en ligne est déjà disponible. La formation en présentiel sera dorénavant proposée du 2 jours afin d’avoir plus de temps pour aborder et travailler chaque module. Petite nouveauté, la création les ateliers des Parents Engagés. Le but est de proposer un temps de rencontres et de partage autour de thématiques. Je pense également à un type de franchise de ces ateliers-là. Pourquoi pas transmettre l’essence de ces ateliers à plusieurs personnes qui développeront le concept dans les 4 coins de la France.

Sur le plus long terme, j’aimerai proposer des séjours familiaux, en France. A la fois fun et ludique. Des activités pour les enfants, des conférences et séminaires pour les parents. Tout cela dans une ambiance fraternelle et bienveillante.  

Un dernier mot pour le mouvement Mum Student ?

Passer à l’action ! Il suffit parfois de pivoter sa tête pour se rendre compte que plusieurs opportunités sont disponibles pour nous. Allah nous a créé avec le même potentiel à nous de l’utiliser à bon escient.

Rejoins la Wonder Tribu sur

Facebook Instagram Site Web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *